QUI SUIS-JE ? #De.Ville

 
Crédit Photo : Julien Laperrière

Crédit Photo : Julien Laperrière

 

Avec leur premier EP “Sables” sorti en 2018, le duo De.Ville amène un vent de fraîcheur sur la scène montréalaise en mariant diverses sonorités musicales.

Rencontre avec ce duo prometteur, Ziad et Simon.


Salut les gars, c’est un plaisir de vous recevoir ! Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Ziad / “On s’est rencontré dans un jam, croisement des Pins / St Laurent durant l’été 2016. Simon est musicien et moi chanteur. On s’est ajouté sur Facebook après ça mais sans vraiment se voir ou se parler.”

Simon / “L’anecdote drôle après notre rencontre est que nous étions tous les deux au Maroc en même temps, mais sans le savoir ni même se voir. On a seulement compris le dernier jour avant que je reparte à Montréal que nous étions tous les deux au Maroc.

Nous avons ensuite décidé de se voir sur Montréal, chiller au parc puis organiser une session au studio.

J’avais à l’époque composé l’instrumentale : The Love We Lost (morceau présent sur Sables). On l’a écouté ensemble au studio, Ziad a posé une première take sur un micro de scène et c’est d’ailleurs celle que nous avons gardé pour le projet, la toute première take ! On a par la suite toujours essayé de revenir à ce son brut du micro de scène.

Nous avons eu des retours vraiment positifs de notre entourage et on s’est découvert un univers commun intéressant. Après 2-3 sessions, nous nous sommes entendus pour faire un projet ensemble.”

Une idée commune qui règne, amener quelque chose de nouveau.


En parlant de nouveauté, est-ce que vous arrivez à définir votre sonorité musicale ?

Ziad / “On ne le sait pas vraiment et on ne cherche pas à mettre notre musique dans un style en particulier.

Simon étant musicien et DJ, il a un background Funk / Hip-hop / Blues / Pop… tandis que je peux passer du Rock à la musique Africaine / Tribale / Pakistanaise / chant Corse… On écoute vraiment de tout, l’état d’esprit sur le moment présent rentre beaucoup en jeux. ”

Ce qui est sûr c’est que leur volonté commune et de mixer et de marier toutes les influences tout en gardant un cadre et un sens au projet.


C’est quoi vos influences musicales à tous les deux ?

Simon & Ziad / “On écoute et on apprécie de tout ! Rock / Raï / Disco / Rap / Pop...

À force d’écouter différents morceaux, tu apprends à déclasser et à arrêter de mettre la musique dans des cases.”

Crédit Photo : Julien Laperrière

Crédit Photo : Julien Laperrière

Quel est votre processus de création ?

Ziad / “On commence toujours pas écouter de la musique en arrivant au studio. Simon fait un gros travail tout seul avant de veille, de recherche et de test pour trouver des idées et avoir des démos. Puis on confronte le tout et je fais des tests voix. J’écris mes paroles directement au studio et la chanson évolue.”


D’où vient l’image et le branding épuré de De.Ville ?

Simon / “Joshua Lessard et Lian Benoit sont derrière le branding et la direction artistique, ce sont deux personnes très créatives qui nous ont aidé à développer l’image de De.Ville. Julien Laperierre est quand à lui à la photographie.

Certes De.Ville c’est un duo, mais c’est aussi pleins de gens impliqués qui gravitent autour du projet, c’est la famille. Au studio ou lors de nos concerts, c’est important d’être entouré et de sentir le soutien.

On aime surtout avoir le retour direct des personnes proches sur nos morceaux, c’est le meilleur baromètre pour notre musique.”


C’est quoi les différentes thématiques développées par De.Ville ?

Ziad / “Plusieurs thématiques sont développées, mais les textes sont toujours très personnels. La perte d’un proche, le vécu de notre entourage, l’amour, la nostalgie ou encore l’espoir. J’ai beaucoup de bons retours sur mes textes de personnes qui comprennent / parlent arabe.”

Simon / “Par exemple pour le choix du nom du projet Sables, l’idée était de retranscrire ce côté éphémère et temporel, mais aussi de plénitude et de vide que l’on retrouve dans le désert.”

Crédit Photo : Julien Laperrière

Crédit Photo : Julien Laperrière

QUESTIONS / RÉPONSES

L’endroit le plus fou ou vous aimeriez performer ?

“Les pyramides de Gizeh, ce serait le graal hahaha.”

Vous écouter quoi le matin au réveil ?

“De la trap violente, funk, jazz, podcasts… Tout dépend du mood.”

3 mots qui définissent MTL ?

“Universalité / Accueil / Bonté du coeur”

Le restaurant que vous conseillerais le plus à montréal ?

  • Bombay mahal pour Ziad

  • Chez José pour Simon

Le/les pays où vous aimeriez le plus jouer ?

“La Jordanie et l’Égypte.”

Si vous deviez partir demain sur mars, quels sont les objets que vous prendriez avec vous ?

“Une génératrice électrique / un clavier Prophet / un ordinateur. De quoi faire de la musique aussi là-haut hahaha.”

La pire critique / le plus beau compliment ?

  • La pire critique : Vous faites de la musique de chicha.

  • La meilleure : On en reçoit beaucoup, et de pleins de pays différents (Canada, France, Égypte…).

Ça fait vraiment plaisir que les gens prennent le temps de nous écrire de beaux messages.

C’est un privilège et c’est pour ça que nous faisons de la musique !

Propos recueillis par Clément Ginon.


Si tu souhaites (re)découvrir De.ville, tu peux les écouter ci-dessous !

 
Jessye T.Thomas